Le Moulin de la Boire de Bré

 

Bien avant 1850, un moulin à papier avait été érigé dans un bras du Loir qui, depuis lors s'appelle la Boire de Bré. Ce moulin fut transformé peu de temps après en moulin hydroélectrique pour délivrer de l'électricité verte à une dizaine de maisons aux alentours. Les contracteurs venaient payer leur consommation dans le petit bureau rattaché à Bré. 

 

Pendant 80 années les turbines Francis sont restées à l'abandon. Depuis 2010, Maxime Donon a voulu reproduire l'histoire et redéfinir le moulin basse chute.